to top

Votre respiration vous parle

Dans le dernier message, nous avons discuté de l’importance des cycles du sommeil sains. Il existe également d’autres cycles naturels quotidiens dans le corps humain qui sont faciles à observer. Se connecter à la Nature est un facteur important de bien-être et de bonne santé générale: physique, mentale et spirituelle. Nous explorons donc ici un cycle qui nous guide dans nos journées, pour choisir les meilleurs moments pour méditer, faire de l’activité physique, du travail mental et nous reposer.

Si vous observez votre respiration, vous allez découvrir qu’elle circule généralement davantage dans une narine que dans l’autre. Vérifiez pour voir quelle narine respire plus profondément en ce moment?

Dans les anciens shastras(¹) yogiques, l’observation de la respiration revêtait une grande importance. La narine droite était associée au Surya Nadi (courant du soleil) et on l’appelle aussi Pingala. La narine droite était associée au Chandra Nadi (courant de la lune) et on l’appelle aussi Ida.

Nadi signifie «flux» ou «courant». Dans les textes anciens, il est écrit qu’il existe des milliers de nadis dans le corps psychique de l’être humain. Comme les chakras, ils ne sont pas localisés dans le corps physique, même si les nerfs du corps physique sont leurs manifestations physiques correspondantes. Les méridiens de la médecine chinoise sont quelque peu comparables aux nadis.

Les nadis sont les canaux subtils par lesquels les forces vitales ou prana s’écoulent. Il existe de nombreux nadis, dont quatorze sont considérés comme plus importants, et parmi lesquels trois sont les plus importants : ida, pingala et sushumna(²).

Le nadi Suschumna coule dans la moelle épinière, de la base de la colonne vertébrale jusqu’au chakra des sourcils, et est de couleur argent. Le nadi Chandra apparaît du côté gauche du chakra de base et traverse chaque chakra tour à tour, en suivant une trajectoire courbée, pour arriver finalement sur le côté gauche du chakra des sourcils. Le nadi Surya provient du côté droit du chakra de base, suit le parcours opposé jusqu’à la droite du chakra des sourcils. Chandra et Surya sont les voies des deux pôles de vie opposés qui circulent en nous.

Ces courants agissent alternativement et le courant qui circule à un moment donné est déterminé par le flux de la respiration dans les narines. Idéalement, la narine droite devrait dominer pendant la journée, et la gauche pendant la nuit. L’impact de ces courants sur notre physiologie est en relation directe avec le mouvement du soleil et de la lune.

 

 

Lorsque la narine droite (Surya) est active, alors l’énergie vitale est plus active pour le travail physique, la digestion de la nourriture, etc. L’esprit est concentré vers l’extérieur et le corps produit davantage de chaleur.

Lorsque la narine gauche (Chandra) est active, l’esprit est introverti, et tout type de travail mental qui requière de la concentration se fait plus facilement. Le nadi Chandra s’écoule davantage durant le sommeil.

Lorsque quelque chose ne va pas, comme une maladie, il se produit une inversion. Si Surya circule davantage durant la nuit, vous allez devenir agité et aurez du mal à trouver le sommeil. Si Chandra circule lorsque vous mangez, le processus digestif est affecté, provoquant une indigestion.

Toutes nos activités sont influencées par le flux de ces nadis, qui alternent environ toutes les une à deux heures. Il est possible, toutefois, de modifier le flux volontairement en utilisant le pouvoir de la volonté et certaines techniques yogiques. Par exemple, si vous avez un travail à faire, mais que vous avez sommeil, vous pouvez diriger le flux du prana vers le nadi Surya, ce qui augmente l’énergie. On peut faire cela par Surya Nadi pranayama(³).

Il apparaît que ces deux nadis correspondent aux deux moitiés du système nerveux autonome: les systèmes sympathique et parasympathique. Surya correspond aux nerfs sympathiques, qui stimulent les activités extérieures. Les nerfs du système parasympathique réduisent le battement du cœur, resserrent les vaisseaux sanguins et ralentissent la respiration, de sorte que l’individu se tourne vers l’intérieur.

Le flux du prana dans ces deux nadis est involontaire et inconscient à moins d’un contrôle par des pratiques yogiques. C’est pourquoi dans les temps anciens, les gens se levaient et observaient leur respiration. Si elle n’était pas comme il fallait, ils buvaient de l’eau chaude et pratiquaient des exercices comme le pranayama, la marche, etc.

Si vous êtes très attentifs, juste au moment du lever et du coucher du soleil, vous vous rendrez compte d’une lente bascule de la narine droite vers la gauche ou de la gauche vers la droite. Et si par hasard vous méditez à ce moment-là, votre progrès ira comme une fusée, car c’est exactement le bon moment. Le nadi Sushumna est actif et régule l’activité de vos systèmes sympathique et parasympathique.

Quand vous allez vous coucher à 21 ou 22h, observez la respiration passer de la narine droite à la narine gauche. Si vous avez assez dormi, votre narine droite va dominer automatiquement dès le réveil. Ces systèmes ont évolué en nous au cours des millénaires et lorsque le soleil se lève, certains phénomènes hormonaux se déclenchent. Si vous suivez ce rythme, alors votre santé va s’améliorer automatiquement.

Que se passe t-il si vous vous couchez tard? Lorsque votre force et votre jeunesse commencent à décliner, vous vous retrouvez à nager à contre courant et le déclin de votre santé en dira long. Il est bon de mettre en place des habitudes tôt dans la vie, en accord avec la Nature.

Bien à vous,

Daaji

————

¹ Chandogya Upanishad, verse 8.6.6, Prasna Upanishad verses 3.6-3.7, Varaha Upanishad, 54/5
² Surya et Chandra Nadis
³ Chandra Nadi Pranayama &  Surya nadi Pranayama
Regarder les points forts de la dernière conférence Heartfulness Médiation 2016 à Detroit, Los Angeles et New Jersey ou apprenez à méditer avec Heartfulness

————

Vous pouvez aussi lire cet article en anglais sur :

The Huffington post

 

Leave a Comment