to top

Le lien de protection

le-fil-de-protection-daaji

Chers amis,

Dans le monde entier, des fêtes célèbrent différentes traditions qui rassemblent les gens dans la joie et le bonheur. La diversité de l’Inde se caractérise par sa multitude de fêtes, telles que Raksha Bandham, célébré le dernier jour du mois de Shraavan du calendrier lunaire hindou, qui tombe en général au mois d’août.

De nos jours, Raksha Bandhan célèbre les liens familiaux; il est devenu un symbole de prospérité, de santé et de bien-être; le terme signifie littéralement «le lien de protection». Cet échange mutuel d’amour et de respect se caractérise par le geste d’une sœur nouant un rakhi, un bracelet particulièrement ornementé, autour du poignet de son frère. On échange également des cadeaux. Malgré le mercantilisme qui a gagné peu à peu cette fête, cette célébration continue d’entretenir la solidité des liens familiaux dans toutes les confessions.

Mais Raksha Bandhan est enraciné dans les temps anciens et a une importance beaucoup plus grande que le simple symbole de protection mutuelle entre frère et sœur. On trouve sa véritable signification dans un épisode du Mahabharata.

La signification de rakhi : Le fil de protection

Cet épisode concerne le fils d’Arjuna, Abhimanyu, et sa grand-mère, Kunti. Alors que son petit-fils est sur le point d’entrer dans le chakravyuh, la formation de combat de l’ennemi, Kunti noue un fil de protection au poignet d’Abhimanyu avant qu’il ne parte au combat. Le pouvoir de ce fil est si fort qu’Abhimanyu est invincible. Le bouclier protecteur du fil le rend insensible à toute attaque et imbattable pendant de nombreux jours. Ce n’est que lorsque Krishna, dissimulé sous l’aspect d’une souris, s’approche de lui pendant son sommeil et coupe le lien avec ses dents, qu’Abhimanyu devient vulnérable. Ce qui le conduira finalement à sa perte. Il chancelle, incapable de retrouver son chemin pour sortir du chakravyuh.

Cet extrait démontre le pouvoir suprême du rakhi. Il a assuré la sécurité d’Abhimanyu tant qu’il était à son poignet. La question que nous devons nous poser est: célébrons-nous Raksha Bandhan avec le même amour, le même instinct protecteur et la même détermination qu’éprouvait Kunti pour son petit-fils?

Le pouvoir du sankalpa

Nous pouvons trouver la réponse dans sankalpa shakti. Sankalpa est un mot sanskrit qui se traduit approximativement par ‘suggestion’. Mais plus que cela, c’est aussi une manière d’utiliser la volonté pour faire un vœu solennel, une prière, qui permette à quelque chose que nous désirons de se manifester. Quand nous concevons un sankalpa, nous nous tournons vers l’intérieur pour nous connecter avec notre vraie nature, la plus haute intention du cœur. Il est subtil, et donc extrêmement puissant.

Kunti a su créer un sankalpa déterminé qui a permis à Abhimanyu de survivre au combat jusqu’à ce qu’il perde son fil protecteur. Cela seul l’a conduit à sa perte. Imaginez la puissance de sa volonté de protéger son petit-fils; même Dieu n’a pas pu le défaire sans l’intervention du Seigneur Krishna. C’est la puissance du sankalpa qui fait toute la différence.

Promouvoir le Sankalpa d’unité au-delà des frontières

Raksha Bandhan ne se limite pas uniquement à nos frères et sœurs. On peut nouer un rakhi autour du poignet d’un ami proche, d’une épouse, d’un mari ou d’un enfant. C’est le vœu subtil du sankalpa qui lui donne son efficacité. Dans le même esprit que Raksha Bandhan, de nombreux pays asiatiques célèbrent la «Fête des frères et sœurs» pour honorer la relation entre frères et sœurs.

Notre tâche est de développer notre volonté à un niveau tellement subtil que notre sankalpa se manifeste. Ce Raksha Bandhan peut être l’occasion de conforter notre intention de prendre soin de nos proches, de les protéger et de prier pour qu’elle se perpétue, avec ou sans fil symbolique.

Je vous souhaite à tous un très joyeux Raksha Bandan!

Daaji

Leave a Comment