to top

Amener le mouvement Heartfulness dans les villages de l’Inde

amener-hfn-dans-villages-en-inde

Chers tous,

Tout le monde est bienvenu dans notre mouvement Heartfulness et libre de se l’approprier comme il le souhaite. Lorsque nous éprouvons ce sentiment de «apna pan» ou appartenance, nous travaillons ensemble comme une famille unie vers un but commun, au service de l’humanité en œuvrant dans le sens de la vision de nos Maîtres.

Un pratiquant, gouverneur du district de Mahbubnagar est venu voir Daaji, inspiré par l’idée de présenter Heartfulness aux Sarpanches (chefs de village), aux enseignants Anganwadi (du niveau préscolaire) et aux travailleurs Asha (professionnels de santé) de tous les villages de son district. Daaji fut ravi et enchanté de cette initiative et lui a demandé de les inviter tous à Kanha Shanti Vanam.

hfn-to-village-1

hfn-to-village-2C’est ainsi que 700 Sarpanches des villages du district de Mahbubnagar ont séjourné à Kanha en deux sessions, l’une de 400 participants et l’autre de 300, les 17 et 26 février. Ils sont restés 5 jours durant lesquels, ils ont été introduits à Heartfulness et ont bénéficié d’une présentation des huiles essentielles, de l’agriculture raisonnée, et d’autres pratiques qu’ils pourraient utiliser dans leurs villages.

Au cours d’autres sessions de formation à Kanha, les professionnels de santé et les enseignants du préscolaire des 700 villages ont entrepris une formation similaire et ont été introduit à Heartfulnes.

Grâce à l’initiative de ce seul pratiquant, le district de Mahbubnagar dans le Telengana est devenu le premier en Inde dans lequel au moins un habitant de chaque village a reçu trois sittings d’introduction. Comme le disait le Révéré Babuji «Chaque maison devrait devenir un Centre de Lumière».

hfn-to-village-3

hfn-to-village-4Pendant leur séjour à Kanha, Daaji a échangé avec les participants, conduit des méditations et veillé à ce que chacun se sente à Kanha comme chez lui. Il les a tous invités à revenir quand ils voudraient et à amener leurs proches.

C’était émouvant d’être témoin de l’amour et du soin avec lequel Daaji s’occupait de chacun, voulant s’assurer que tous se sentent à l’aise. Tous ceux qui étaient présents étaient touchés par leur expérience de Kanha et voulaient la partager au retour avec leur village. Daaji leur a assuré que des formateurs Heartfulness viendraient dans leurs communautés pour les soutenir dans leur pratique et introduire d’autres personnes aussi.

Avant même la fin des séminaires des chefs de village, Daaji encourageait les précepteurs à planifier pour chaque village, un programme de visites et de suivi. Pour nous tous, cette attention de Daaji fut un enseignement: il ne suffit pas d’introduire une personne, il faut ensuite se consacrer à son suivi et s’assurer que chaque nouveau venu soit vraiment en mesure de continuer sa pratique et de la nourrir.


Les échanges de Daaji avec les chefs de village de Mahbubnagar


Daaji était heureux que les programmes de suivi aient commencé mais il voulait insuffler une impulsion supplémentaire. Le 11 mars, environ 40 chefs de village furent invités à Mahbubnagar pour le rencontrer. Daaji a voyagé toute la journée puis il a passé du temps avec ses invités et déjeuné avec eux. Il les a invités à poser des questions et à partager leurs réflexions et leurs idées sur la façon de travailler ensemble pour élever spirituellement leurs communautés.

Dans la journée, pendant que Daaji se reposait, les Sarpanches se sont répartis en petits groupes avec des volontaires Heartfulness pour un brainstorming et pour planifier la façon de mettre en place des programmes Heartfulness dans leurs villages respectifs. Le lien avec chacun s’est encore approfondi et beaucoup espéraient que Daaji visiterait leurs communautés.

hfn-to-village-5Des précepteurs de Kanha, Mahbubnagar, Hyderabad, Kurnool, Amarchinta, Gadwal, etc., se sont portés volontaires et ont rapidement établi un planning de visites régulières des 700 villages. En l’espace d’une semaine, des sessions Heartfulness ont été organisées dans une quarantaine de villages. Les précepteurs organisaient des «tours» en voiture dans les nouveaux endroits et étaient partout chaleureusement accueillis. Les Sarpanches avaient planifié des sessions dans des temples, des salles communautaires, des écoles, etc. Les lieux n’avaient pas tellement d’importance, ce qui comptait c’était l’expérience intérieure, la joie et la paix que ressentaient ces cœurs simples et inspirés.

hfn-to-village-6En voyant la réponse des cœurs en recherche dans ces villages et l’intérêt des précepteurs pour faire rayonner le travail de la Hiérarchie, Daaji était tellement enchanté qu’il décida d’entreprendre lui aussi la visite des villages autour de Mahbubnagar.


16 avril 2019: Jour n°1 de la tournée de Daaji dans les villages


Daaji a repris la route dans l’après-midi du 16, vers Mahbubnagar. En fin de journée, il est allé jusqu’à Jukkulapally, un village à environ 60 kms de Mahbubnagar. Il y est arrivé vers 18h30. La Sarpanch (maire) du village l’a accueilli chaleureusement. Environ 300 nouveaux pratiquants étaient présents pour la session avec Daaji. Après qu’il ait donné un sitting à tous les présents, Daaji a parlé quelques minutes, et Ramakrishna Malella (Ramkie) l’a traduit en Telugu. La majorité des villageois ne comprenaient que le Telugu, mais la langue n’était pas une barrière, car c’était comme si tous nos cœurs fondaient en continu dans le silence intérieur.

Daaji s’est remis en route pour rentrer autour de 19h30, mais un autre village l’a sollicité. Il a accepté immédiatement l’invitation et s’est arrêté dans un village appelé Reddypally où 150 nouveaux pratiquants l’attendaient dans le calme, prêts à méditer. Il a conduit la méditation de groupe et assuré que des formateurs Heartfulness continueraient à venir pour des sessions de suivi.

Il a invité tout le monde à venir à Kanha chaque fois qu’ils en sentiraient l’envie. Après cet arrêt, Daaji est retourné à Mahbubnagar à 21h30. Il y a pris son dîner et y est resté pour la nuit. C’était une démonstration concrète du dévouement requis pour faire Son travail. La première de ses priorités est le travail pour réaliser la Vision et la Mission du Maître.

hfn-to-village-7

hfn-to-village-8


17 avril 2019: jour n°2 de la tournée de Daaji dans les villages


Le jour suivant, le 17 avril, a commencé de bon matin à 7h, par un trajet de 2 heures en voiture, pour rejoindre le village de Paspul. Le rassemblement était organisé dans un temple avec presque 200 nouveaux chercheurs. Cela faisait chaud au cœur d’y voir des chercheurs de toutes les communautés et religions rassemblés dans ce temple pour y méditer ensemble.

Personne n’a émis d’objection et n’a été intimidé de se retrouver là. Une fois les yeux fermés, le Seigneur est à l’intérieur et l’extérieur n’a plus d’importance. Daaji a conduit la méditation pendant une demi-heure et Ramkie a parlé en Telugu pour leur transmettre le message de Daaji. La méditation fut profonde et de nombreuses personnes qui méditaient pour la première fois étaient totalement absorbées et ont eu du mal à rouvrir les yeux.

hfn-to-village-9

hfn-to-village-10Comme la session suivante n’avait lieu que dans la soirée, une étape a été organisée à PanchdevPahad, un village voisin. Daaji y a discuté avec l’équipe, les volontaires et l’équipe de précepteurs de Gadwal, qui assureront la suite de l’accompagnement avec des sessions régulières de méditation dans les villages de cette zone. Daaji a souligné l’importance de notre disponibilité chaque semaine pour les sittings. Ce n’est que par la régularité de la pratique et par les sittings que le résultat escompté du changement intérieur sera possible. Nos efforts sincères et notre présence aimante attirera les gens et provoquera la soif qui est indispensable pour tout chercheur spirituel.

hfn-to-village-11

hfn-to-village-12Vers 17h30, il est parti pour Utkoor, un village à 40km de PanchdevPahad qu’il a atteint à 18h30. Dès son arrivée, il a commencé par conduire une relaxation suivie d’une méditation d’une demi-heure. Plus de 200 habitants de différentes communautés et cultures religieuses étaient rassemblés et c’était inspirant de les voir tous profondément absorbés pendant la méditation. La relaxation a été donnée en Telugu et en Urdu. Plus tard, un pratiquant a transmis dans les deux langues, le message de Daaji et son invitation à venir visiter Kanha Shanti Vanam.

Daaji était à nouveau sur la route à 19h15 pour un trajet de 80 kms, vers Mahbubnagar où il est arrivé à 21h. Une autre longue journée de voyage et de travail l’attendait.


18 avril 2019: jour n°3 de la tournée de Daaji dans les villages


Le 18 avril, Daaji était debout et prêt de bonne heure pour entamer la journée. Son départ pour le prochain village était prévu à 8h30. Avant de quitter la maison, il a donné une méditation à toutes les personnes présentes. Puis il a pris la route pour un court trajet de 20 km vers Kanayapally. La session était organisée par le sarpanch, dans un temple bien entretenu avec un joli hall. Plus de 250 nouveaux pratiquants étaient réunis dans le hall du temple, dont beaucoup travaillaient dans les centres Asha et Anganwadi (organisations sociales pour la santé en milieu rural). Après avoir conduit la méditation, Daaji a répondu gentiment à quelques questions. Une personne a demandé en quoi Heartfulness était différent de la méditation sur le souffle. Il a répondu que lorsque l’on médite sur la respiration, c’est comme méditer sur la conscience du souffle, en tant qu’objet, alors que dans Heartfulness, nous méditons pour être absorbés en nous-mêmes et entrer dans une condition de samadhi. Une autre personne a dit qu’elle n’avait pas été capable de trouver l’endroit où se trouvait son cœur pour méditer dessus. Daaji a répondu de méditer sur la supposition d’une lumière divine, dans la zone où l’on sent battre son cœur. Les questions étaient simples et authentiques et les réponses de Daaji étaient remplies d’une attention sincère. Il a assuré que les formateurs Heartfulness allaient continuer à venir régulièrement et qu’ils continueraient à faire expérimenter les bénéfices de la pratique. Il leur a demandé s’ils aimeraient avoir des sessions régulières dans leur village. Ils ont tous joyeusement répondu positivement et ont proposé le créneau de 20h tous les samedis.

hfn-to-village-13

hfn-to-village-14Dans tous les villages où Daaji s’est rendu, les travailleurs sociaux d’Asha et les enseignants d’Anganwadi qui étaient déjà allés à Kanha pour une formation étaient là. Leur joie de voir Daaji dans leurs villages, était manifeste. Quelques-uns ont partagé avec Daaji leur merveilleuse expérience d’avoir été à Kanha et combien leur travail au village avait changé avec Heartfulness. Plus tard, en échangeant avec le sarpanch, celui-ci a pu lui raconter l’aventure que vivait son village dans ce travail de développement. Il a dit à Daaji qu’il désirait faire de son village un village modèle, et pas seulement un village modèle au sens courant, mais un village modèle au niveau spirituel. Daaji est ensuite reparti vers Kanha à 11h30 où il est arrivé pour le déjeuner après deux heures de route.

Cette tournée des villages sur trois jours s’est ainsi achevée, mais l’aventure continue pour que le travail s’accomplisse.

Leave a Comment